PARIS

Posté le par Louis dans Récit et littérature

Lettre de soutien total à François Hollande,
PARIS
Monsieur le Président de la République française,
Au-delà des horreurs perpétrées à Paris, cette nuit :
C'est tout l'Occident qui est en danger de mort, menacé de carnages à répétition, c'est effroyable :
Vous avez décrété l'état d'Urgence sur l'ensemble du Territoire national et bien sûr, c'est justice.
Je suis tout près de Vous et plus encore des innocentes victimes dans l'épreuve, toute ma Famille vit à Paris, Vous me connaissez bien.
L'Occident a le cancer, son système immunitaire est très affaibli, pourquoi ?
Car ses valeurs, sa Foi, sa combattivité, ses forces profondes, sa volonté de protéger la Vie, sa Résistance morale devant Guerres et Terreur :
Sont presque tombés à zéro.
Ainsi est-il la proie des flammes, de la folie meurtrière, des lobbies pétroliers aussi :
Car la Conférence sur le Climat qui voulait défendre la Planète et donc la Vie, est peut-être déjà morte :
De qui cela fait-il les affaires ? CUI BONO ?
Je ne parle pas des exécutants, des exécuteurs, mais des Commanditaires.
La France s'est engagée militairement contre la monstruosité, c'est vrai et c'est bien :
Mais c'est du dedans que notre Pays doit s'engager.
Oui, s'engager :
Contre tous les Extrémismes, les Extrémistes, ceux qui font flèche de tout bois, pourvu que ça brûle C'est l'Horreur inhumaine !
Je suis tout près de Vous, des Victimes, de mon Fils Nicolas, de ma petite fille LYA, de toute ma Famille de France, de touts mes compatriotes.
Je prie très fort pour Vous, pour que Vous teniez le coup : car, tout l'Occident va mourir, sauf à se regarder dans le miroir :
Lui, l'Assassin de la Lumière, nid de toutes les dégénérescences, en particulier étasuniennes.
Corrompu jusqu'aux moelles, je Vous le dis, malgré les bonnes paroles !
C'est pourquoi, des Monstres le hantent à présent, pour le dévorer.
Mais je veux encore y Croire, à la prise de conscience générale de nos Démocraties :
Croire qu'elles rejoindront le Camp de la Vie et de la Paix :
Que le cancer qui les grignote n'est pas encore hors de contrôle.
Cher François, rien en moi ne souhaite la destruction, tout au contraire, mais, à présent, dès ce jour :
Redevenons nous-mêmes :
Un Peuple de Résistance, de Protection des plus Faibles, non un vassal du fric, de la Haine et, SVP, si un dingue du FN ou de ces trucs purulents s'en prend à Vous, à la France :
Faites-le taire, car, en état d'Urgence, de telles paroles, comme celles de l'Irresponsabilité du Premier Ministre, ou d'autres saloperies :
Doivent tomber sous le coup du collaborationnisme et de la haute trahison :
Profiter des drames pour gagner des suffrages est criminel et immonde…
DIEU, qui est Amour et jamais ne cautionne l'assassinat, jamais :
Bénisse la France et Vous Protège, et Sauve notre Pays que nous aimons…
Avec tous mes Respects.
Qu'Aucune victime ne soit oubliée…
LOUIS

Louis Polèse
tous droits réservés

Cette publication a été lue: 6390 fois